Infos utiles

Interrution Volontaire de Grossesse

L'interruption volontaire de grossesse

L'avortement est accessible à toute femme en situation de détresse du fait de sa grossesse. La pratique de l’interruption volontaire de grossesse (IVG) est réglementée et plusieurs étapes doivent être respectées, avant et après l’intervention.

Délai

Le délai légal d'avortement est fixé en France à la fin de la 12ème semaine de grossesse, soit 14 semaines après le 1er jour des dernières règles.

Libre choix de la femme

La femme est seule juge de sa situation et est libre de sa décision.

La jeune fille mineure doit demander cette intervention elle-même en dehors de la présence de ses parents.

Elle doit avoir l'autorisation de l'un de ses parents (ou représentant légal). Cependant, si le dialogue familial est impossible, elle peut s'en passer et doit alors se faire accompagner par une personne majeure de son choix (adulte de son entourage ou membre du planning familial par exemple).

Méthode d'interruption de grossesse

Méthode chirurgicale

Elle peut être pratiquée jusqu'à la fin de la 12ème semaine de grossesse.

Elle est exclusivement pratiquée en établissement de santé et nécessite dans la plupart des cas, une hospitalisation inférieure ou égale à 12 heures.

Elle est pratiquée sous anesthésie locale ou générale.

Elle consiste en une aspiration de l'œuf, précédée d'une dilatation du col de l'utérus au moyen d'un médicament.

Méthode médicamenteuse

Elle peut être pratiquée jusqu'à la fin de la 5ème semaine de grossesse soit en établissement de santé, soit dans le cabinet d'un médecin de ville.

Elle est réalisée en 2 prises éloignées de médicaments, l'un interrompant la grossesse, l'autre provoquant des contractions et l'expulsion de l'embryon.

Plus d'informations site du gouvernement >>>