Actions

Les interventions sont proposées par des animatrices/eurs « titulaires de la formation 160h », délivrée par le PF National et Local. Celle-ci permet « l’acquisition de compétences nécessaires pour assurer la fonction d’accueil et la conduite d’animations collectives, dans une posture professionnelle adaptée ».

 

 

La prise en charge de la prévention en milieu scolaire commence dès la Grande section de maternelle jusqu’au Lycée.
Le Planning Familial intervient sur les établissements des bassins sud et ouest de l’île, en classe, en café débat, en classe relais (jeunes descolarisés).
Une convention est signée entre l’établissement et le Planning Familial. Les animatrices/eurs proposent une fiche action en fonction du thème abordé et de la classe. Les interventions sont animées en binôme. A chaque fin de séance, un bilan est fait avec l’infirmière scolaire.


Thématiques abordées au cours des séances :

  • Education à la vie
  • Estime de soi, respect de l’autre
  • Le genre
  • Les relations amoureuses
  • Les moyens de contraception
  • L’appareil génital
  • Le soin du corps
  • L’homosexualité
  • La virginité
  • La pornographie
  • Le viol
  • Le Sida, IST
  • Les idées reçues



Prévention violence :

  • Violence psychologique
  • Violence physique
  • Violence sexuelle
  • Violence économique, financière


Le contenu de ces séances est appuyé, illustré par des outils, tels que : la mallette de contraception, des fascicules d’information, des livres pédagogiques, des DVD…

Certain(e)s animatrices/eur de prévention interviennent ponctuellement dans les établissements.

D’autres, ont le statut d’ « adulte –relais ». Ces animatrices/eur de prévention des grossesses précoces non désirées interviennent 3 jours par semaine en établissements scolaires (1 ½ collège et 1 ½ lycée).

Leurs interventions se déroulent  dans le cadre de la convention établie entre l’établissement scolaire et l’association. Les actions s’inscrivent en complémentarité des missions de l’Education Nationale en matière d’éducation à la sexualité énoncées par la circulaire n°2003-027 du 17 février 2003.

Objectif général : Prévention des risques liés à a sexualité.

 

Objectifs intermédiaires :

 

  • Prévention : IST, grossesses non désirées, relation à l’autre et violence sexuelle,
  • Questionnement sur les problématiques liées à la sexualité,
  • Information sur les méthodes contraceptives et abortives,
  • Identification et orientation vers adultes et/ou structures d’accompagnement en cas de grossesses précoces non désirées, maltraitance…
  • Offrir un espace d’écoute et de discussion non stigmatisant pour les élèves.

 

Moyens d’action:

Interventions en classe sur les risques liés à la sexualité,
Mise en place d’ateliers pouvant réunir 2 classes,
Manifestation autour de la journée Sida, par exemple.

Moyens humains :

Un adulte relais du PF présent(e) sur l’établissement 1½ journée par semaine.

Moyens matériels :

Un local pour recevoir les jeunes voulant discuter dans le respect et la confidentialité
Matériel pédagogique, affichages, fascicules de prévention.

Partenaires : Education Nationale (Direction de l’établissement, infirmières, professeurs)


Déroulement des interventions en classe :

Temps de présentation (animatrice/eur, le PF, l’objet de l’intervention)
Mise en place d’un « contrat » d’écoute, de libre échange, basé sur le non jugement, le respect de l’autre et la confidentialité
Présentation des élèves
Jeux de groupe favorisant la confiance, l’écoute, la collaboration, la réflexion.
Questionnement libre et informations sur la prévention des risques liés à la sexualité.

Evaluation :

Assiduité, participation des élèves
Ressenti des élèves
Transmission et compréhension de l’information donnée…

Les interentions en milieu scolaire en quelques chiffres pour le Planning Familial de la Réunion

Etablissement          
Fille         
Garçon         
Total         
Ecoles 153 193 346
Colléges 1846 1839 3685
Lycées 206 227 433
Total 2205 2259 4464