Le vote irlandais en faveur du oui, c’est le triomphe de la bienveillance sur la contrainte!

Le Planning Familial en lien avec l'IPPF se réjouit du résultat du vote des Irlandaises et des Irlandais en faveur du retrait du terrible 8ème amendement de la constitution irlandaise.

30/05/2018
Le vote irlandais en faveur du oui, c’est le triomphe de la bienveillance sur la contrainte!
"Le directeur général de l'IPPF, le Dr Alvaro Bermejo, a déclaré: «Nous nous félicitons de ce vote pour le changement, qui permet enfin au parlement irlandais de légaliser l’accès à l’avortement au cours du premier trimestre de la grossesse pour toute femme, selon son choix,  conformément aux nombreux autres pays dans le monde qui garantissent l’accès  à un avortement sûr et légal aux femmes quand elles en ont besoin."
Caroline Hickson, directrice régionale du réseau européen de l'IPPF, a déclaré: "En tant qu'Irlandaise, je sais que le 8ème amendement a porté atteinte à d'innombrables femmes physiquement, émotionnellement et psychologiquement pendant plus de 30 ans. Le vote en faveur de son retrait ouvre la voie à un environnement plus humain et bienveillant pour les femmes en Irlande. Elles ne seront plus forcées de se rendre à l’étranger pour avoir accès à l'avortement, ou d’avoir recours, illégalement et dans la crainte des poursuites,  à la pilule abortive achetée en ligne. Au lieu de cela, les femmes et les filles qui vivent une grossesse non voulue pourront prendre leur décision de façon personnelle et bénéficier d’un cadre sécurisant avec le soutien de leurs médecins et de leurs proches. Elles seront en mesure de recevoir des soins adaptés, dans leur pays, à un moment où elles sont vulnérables."

Dr Alvaro Bermejo a ajouté: "La décision de l'Irlande donne à toute l’Europe et au monde entier le signal fort que la bienveillance peut triompher de l'absolutisme et de la contrainte. Nous espérons vivement que cela donnera du courage à toutes les femmes et à toutes les personnes qui soutiennent leur combat pour le choix de maîtriser leur fécondité sans contrainte ni coercition,  notamment dans tous les pays où la règle du bâillon mondial -Global Gag Rule- a un impact désastreux sur leur accès à la santé sexuelle et reproductive. Pour les femmes du monde entier, il est temps de mettre fin aux grossesses forcées et de rendre l’avortement sûr, légal et accessible partout. Aujourd'hui, l'Irlande nous montre qu'un changement positif est possible."

En cette journée mondiale de la santé des femmes, Le Planning Familial partage ces déclarations ! OUI, l’accès aux droits sexuels et reproductifs est un enjeu d’égalité, d’émancipation et de santé sexuelle pour les femmes! L’avortement doit devenir un droit humain à part entière dans le monde, et ne plus être traité comme un droit à part !